MICAH P HINSON

Americana (USA)

Le nouvel et 8e album de Micah P. Hinson est décrit par l’artiste comme un folk opera moderne. Pendant deux ans, Micah a écrit et enregistré Presents The Holy Strangers à Denison au Texas, y incorporant des synthétiseurs analogues et de vieilles tables de mixage. Les 14 titres qui composent l’album sont parfois simples et obsédants, parfois voluptueux, presque euphorisants. Du single country à la Johnny Cash, Lover’s Lane, à la pièce maîtresse, Micah Book One, cet album couvre un tas d’influences. À la fois explorateur des grands espaces, il est aussi un fin critique de la société américaine. Mais à l’instar d’un Bill Callahan ou d’un Vic Chesnutt disparu trop tôt, c’est lorsque Micah P. Hinson se promène sur les territoires, armé seulement de sa grâce et de sa guitare, qu’il fait mouche.